Les Gets - Praz de Lys - Sommand - Morillon - Morzine - Avoriaz
 
Tout le meilleur de la glisse!
F2  movement  rip-n'wud  Skis-Kessler  Skis-Dupraz 
Webcams stations de skis

Un service à votre disposition en plusieurs étapes selon votre demande et  les opérations à réaliser sur votre matériel.

Le surmoulage :

Votre matériel est endommagé : rayures, arrachements, dessèchement de semelle par manque de fart.

Etape 1 - Surmoulage
Grâce à des machines ou pistolets nous injectons de la matière, du  polyéthylène pour boucher les zones endommagées de vos skis et snowboards.
Etape 2 – Ponçage
La ponceuse avec bandes larges permet de travailler sur des skis et snowboards afin d’enlever le surplus de matière avec différents grains de bandes pour optimiser  la semelle initiale, la rendant comme neuve.

L’affûtage des carres :

Il est indispensable d’entretenir au moins cette partie.
En comparant à votre voiture, des carres émoussés correspondent à des pneus lisses sur route mouillée, la perte de contrôle est imminente.
Votre sécurité active de glisse (et celle des autres) dépend de cet élément pour le contrôle des trajectoires, le carving, les  dérapages et les arrêts.

Les outils :

Base edge
Equerre world cup
Etaux à ski Etaux  snowboard
Carde à lime
Limes 200 mm, 150 mm.
Pince
Plaquette diamant, finition


Tous ceux qui se sont un jour intéressés à l'entretien des carres ont entendus parler des angles d'affûtage. Voici un point sur le sujet.

Si on considère une coupe de ski :

 

On peut observer que la géométrie d'une carre est définie
par 2 angles A1 et A2

 

 


L'angle A1 de la carre peut varier entre 91 et 86°. Cet angle va déterminer la capacité d'accroche de la carre sur la neige dure et la glace. Plus cet angle est faible (86° par exemple), plus l'accroche sera incisive. La contrepartie d'un angle faible est une dépense physique plus importante du skieur dans la courbe, et une durabilité de l'affûtage plus faible. Aujourd'hui, la majorité... des skis neufs sont livrés à 87°. Pour les bons et très bons skieurs pratiquant le carving, nous conseillons un angle de 87° ou 88°. L'angle de 91° est utilisé sur certains snowboards de freeride purs afin d'adoucir leur comportement. Enfin, les angles inférieurs à 87° sont réservés à des coureurs de très haut niveau, dont l'essentiel des épreuves sont désormais courues sur de la glace vive.

1 –  Tomber les carres côté semelle
L’opération se réalise sur la semelle avec deux limes pour dégrossir et garantir une finition correcte, durant cette opération un dépôt de limaille de la carre est à enlever à l’aide d’un large pinceau, afin d’avoir une semelle toujours propre.

L'angle A2 de tombée de carre peut varier de 0 à 2°. Cet angle intervient sur la facilité de mise en virage du ski et sur le survirage. La plupart des skis neufs... actuels sont livrés à 0.5 ou 1°. Les faibles angles (0.5°) procurent plus d'accroche au détriment de la facilité: on les réservera aux disciplines de slalom spécial ou border cross pour des skieurs expérimentés. Les grands angles (1.5 voir 2°) assagissent le comportement du ski au détriment de l'accroche : on les réservera aux pratiquants plutôt lourds, aux débutants, ou aux disciplines de vitesse (superG, descente) et de freestyle (half pipe, snowpark). Cet angle peut être évolutif (plus marqué aux extrémités) pour adoucir par exemple les réceptions de Big-Air en snow.

2 – Affûtage
L'angle de la carre sera établi selon le niveau, et la pratique du skieur à 90 °, 89 °, 88 °, 87°, 86°.
L'affûtage se fait... de la spatule vers le talon avec une lime de 200 mm, dans un premier temps, s’il nécessite de rattraper l’angle de la carre (pour des skis peu entretenus) puis intervient la finition avec la lime de 150 mm, et en final la lime diamant sur toute la longueur de la carre pour un angle vif sans bavure (le fil qu’il faut impérativement enlever, au quel cas votre ski n’en fera qu’à sa façon, un danger pour vos ligaments internes, externes).

Phase finale : A l’aide d’une gomme spéciale, la dernière orération consiste à tomber la carre  en entrée de spatule sur 5 cm idem pour...
le talon, ce qui permettra d’estomper le tranchant de la carre pour une skiabilité stable, confortable, fluide, accrocheuse.

(Au cas ou votre matériel ne demande qu’une retouche de chant de carre, la lime de 150mm suffira avec finition diamant + gomme à carre).

A suivre.....

 

 

© 2013 EDG